Sunday, July 12, 2015

La formation à l'USAFA

Suite à l’article précédent sur la formation des officiers de l’US Air Force, on s’attarde aujourd’hui un peu plus sur l’USAFA.



Une formation exigeante de 4 ans

L’entrée à l’USAFA se fait après la dernière année de high school (17 / 18 ans). Il faut être parrainé par un fonctionnaire fédéral. La sélection se fait exclusivement sur dossier. Pour la promotion 2017, l’USAFA a reçu plus de 9700 dossiers, mais seuls 1190 ont rejoint l’USAFA. Les critères de choix sont multiples mais principalement basés sur le niveau scolaire et le sport, tout en tenant compte de l’origine géographique des candidats (tous les états sont représentés). La population féminine, autorisée depuis 1976, s’établit à environ 22%. A la différence de ses homologues français, un cadet américain ne sait pas en entrant s’il sortira de l’école en tant que PN, mécanicien ou basier. C’est son classement final qui le déterminera.

Environ 4000 cadets sont présents à l’USAFA. La scolarité s’effectuant sur 4 ans, le nombre d’élèves par année (class) s’établit en moyenne à environ 1000 élèves. Pour la récente Graduation, le nombre de cadets était de 840. Le taux d’attrition pendant la période de formation à l’USAFA, lié à des insuffisances scolaires, au non-respect du code de l’honneur, aux aptitudes et au comportement général du cadet,… est de l’ordre de 24% ces dernières années [1]. A titre d’information, la formation d’un cadet (incluant sa solde, les livres, le logement, la nourriture, les programmes de formation en vol, les stages d’immersion en dehors de l’académie et à l’étranger,…) est évalué à 445 000 $ [2]. En cas d’échec, le cadet devra en rembourser une partie (de 40 à 50 000$ par année passée, mais cela peut se négocier !) ou alors il devra s’engager en tant qu’enlisted.

Nombre de cadets admis à suivre le cursus de l’USAFA et ceux gradués, par année de graduation (source : Association of graduates, http://www.usafa.org/ClassData/Index/)

A titre d’anecdote sur le fort taux d’attrition (en moyenne 33% depuis la création de l’USAFA), une ancienne de la promotion 1991 racontait qu’en tout début de cursus, les cadres de l’académie réunissaient tous les élèves à Arnold Hall et disaient : « regardez votre voisin de droite et de gauche, dans 4 ans, un de vous 3 ne sera plus là ».

La formation se divise en trois parties : académique, militaire et sportive. 550 professeurs, dont environ 75% de militaires, enseignent aux élèves dans 4 domaines principaux, eux-mêmes divisés en 5 sous-domaines. On retrouve ainsi les sciences fondamentales, les sciences de l’ingénieur, les sciences sociales et les sciences humaines et par exemple au sein des sciences de l’ingénieur, on y enseigne l’aéronautique et l’astronautique notamment. Les 2 premières années sont globalement communes à l’ensemble des cadets et les 2 dernières permettent à chaque cadet de se spécialiser dans une des 31 majeures proposées. Contrairement au système français où l’emploi du temps des élèves est fixé par promotion, ici chaque élève a son propre emploi du temps, adapté aux cours qu’il a sélectionné et au moment où il souhaite suivre les cours (certains cours n’exigent pas de prérequis ou peuvent être fait plus tard dans la formation). Si quand on lit l’emploi du temps, il semble qu’il y a beaucoup de temps libre, il faut rappeler la pratique quotidienne du sport mais surtout la nécessité pour les cadets de préparer les cours avant la leçon elle-même, ce qui implique une forte charge de travail personnel.

Les installations de l’USAFA brillent par leurs qualités. Le département Aéronautique dispose de nombreuses souffleries permettant de faire des essais dans l’hypersonique (Mach 6 à 7), dans le régime de vol supersonique (Mach entre environ 1,2 et 5) et transsonique (aux alentours de Mach 1) et bien évidemment à des vitesses plus faibles (Mach 0,6 et moins). Au sein du département Astronautique, les élèves conçoivent des microsatellites (inférieurs à 100 kg) et les gèrent lorsqu’ils sont dans l’espace. D’ailleurs, un microsatellite de l’USAFA est actuellement en orbite.

L’USAFA est toujours bien classée parmi les établissements américains délivrant des diplômes universitaires de niveau licence : 4ème en général et notamment 2nd pour la formation aéronautique, ainsi que astronautique et aérospatial. L’USAFA est aussi très présente et reçoit de nombreuses récompenses nationales et internationales pour les études menées en son sein.

A la fin des 4 ans de l’USAFA, les cadets obtiennent un Bachelor Degree qui est remis en main propre, suivant les années, par le Président des Etats-Unis, le Vice-président, le Secrétaire de la Défense ou la Secrétaire à la Force aérienne. Les meilleurs cadets d’une promotion (environ 10%) sont sélectionnés pour suivre une formation de niveau Master dans des universités prestigieuses américaines (MIT,…) ou étrangères.

Certains cherchent à l’USAFA un moyen d’obtenir un diplôme avec une très bonne notoriété, associé à une expérience professionnelle enrichissante. Ainsi, pour les promotions 2014 et antérieures, on peut voir l’évolution du nombre de cadets gradués restant dans l’USAF :

Evolution du nombre de cadets gradués en fonction du nombre d’années après la graduation [3]

La vie d’un cadet et le code de l’honneur

L’organisation militaire à l’USAFA est très particulière : à une chaîne militaire classique, s’ajoute une chaîne de commandement composée uniquement de cadets, via le programme ODS (Officer Development System). Ces cadets sont donc répartis en 40 escadrons, qui se rassemblent en 4 escadres. Une telle organisation permet aux élèves d’avoir une première expérience du commandement et sur le plan organisationnel, de limiter la présence de cadres à seulement 1 officier et 1 sous-officier pour 100 cadets.

La formation commence fin juin avec une initiation militaire d’un mois, réalisée sur place dans Jack’s Valley (une vallée au nord de l’USAFA). Puis, commence en août la formation académique. Des exercices militaires ponctuent l’année et sont faits dans chaque escadron. Une première délivrance a lieu au mois de mars (soit 9 mois après leur arrivée), avec la fin du bahutage : Recognition. Ils ne sont plus obligés de courir sur les dalles de la place Terrazzo et peuvent enfin parler à table…


Formation militaire initiale dans Jack’s Valley

La clef de voute de l’organisation de l’USAFA est le code de l’honneur : Un cadet ne doit pas mentir, voler ou tricher ni tolérer qu’un autre le fasse. Cet idéal doit le guider et l’inspirer dans chaque instant de sa vie. Un manquement est très sévèrement sanctionné.

Les cadets français en échange semestriel sont totalement intégrés à la vie américaine. S’il y a de très nombreux avantages, il y a aussi le revers de la médaille car à l’instar des autres élèves, ils doivent également se soustraire à ce code qui créé, pour des mentalités européennes, un climat de suspicion et peut aller à l’encontre de l’esprit d’entraide et de camaraderie.

Entre deux années académiques, en juin et juillet, ils organisent leur temps comme ils l’entendent : formation en vol, formation académique (des cours d’été qui ne seront pas à faire à l’automne), stage d’immersion dans l’US Air Force ou à l’étranger, projet de recherche,…

Après près de 4 ans à Colorado Springs, arrive enfin le moment du tout dernier test (incluant le passage traditionnel dans la fontaine)…


… puis de la Graduation.


Le sport !

L’USAFA a depuis longtemps mis l’accent sur le sport. La formation comporte au minimum deux heures de sport quotidien, dans de multiples disciplines réparties en trois niveaux possibles : celui dans la cadre des cours, le sport en inter-escadrons et la compétition interuniversitaire. 26 équipes effectuent des compétitions contre les autres écoles.

Le football (celui US !) est le sport roi et fait l’objet d’un mini-tournoi opposant les 3 armées afin d’obtenir le Commander in Chief's Trophy des mains du président. A ce jeu, l’USAFA domine avec 20 victoires contre 17 pour Navy et seulement 6 pour Army.

Les installations sont grandioses et feraient pâlir d’envie de nombreuses villes françaises. Le stade de football a une capacité de 50 000 places. Les cadets disposent d’une patinoire, d’un terrain de basket, de deux piscines, une piste d’athlétisme en intérieur,…

[1] Source : Association of graduates : http://www.usafa.org/ClassData/Index/
[2] Source : USAFA quick facts, http://www.usafa.af.mil/information/factsheets/factsheet.asp?id=21371
[3] Source : données croisées de l’Open data de l’USAF (http://access.afpc.af.mil/vbinDMZ/broker.exe?_program=ideaspub.IDEAS_Step1.sas&_service=pZ1pub1&_debug=0) et de l’Association of graduates

No comments:

Post a Comment