Tuesday, January 15, 2013

Le général Pascal Valentin [Ex'79] a pris les rênes du Commandement européen de transport aérien

Reproduction d'un article publié sur le site : Opex360


Inauguré en septembre 2010 à Eindhoven (Pays-Bas) suite à une initiative franco-allemande lancée en 1999, le Commandement européen du transport aérien (European Air Transport Command, EATC) est généralement considéré comme étant une réussite en terme de mutualisation des capacités militaires.

Le principe est de mettre à la disposition d’un commandement unique 126 avions de transports des forces aériennes des quatre pays qui y prennent part, à savoir la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique.

C’est ainsi qu’un C-160 Transall français peut être mobilisé pour emporter du fret belge ou qu’un C-130 Hercules néerlandais est susceptible d’être sollicité pour transport des militaires allemands. Depuis sa création, l’EATC a assuré 7.500 missions, ce qui représente 22.000 tonnes de fret transportés et 200 ravitaillements en vol. Il peut également être mobilisé pour des opérations militaires de l’Union Européenne ou de l’OTAN.

Le commandement de l’EATC revient alternativement à la France et à l’Allemagne, ces deux pays étant les contributeurs les plus importants de cette structure, en apportant respectivement 35% et 38% de son financement.

En 2010, la direction de l’EATC avait été confiée au général allemand Jochen Both. Et ce dernier vient de passer le relai au général de division aérienne Pascal Valentin, qui dirigeait auparavant l’Ecole de Guerre, en présence du général Alexander Schnitger, chef d’état-major de l’armée de l’air néerlandaise et président de la Matrac (Multinational Air Transport Committee – Comité du transport aérien multinational).

Né en janvier 1959, le général Valentin a été admis à l’Ecole de l’air en 1978 dans le corps des officiers de l’Air. Au cours de sa scolarité, il fait partie d’un échange avec l’école de l’US Air Force de Colorado Springs. Breveté pilote de transport, il entame sa carrière opérationnelle à l’Escadron de Transport 02.061 Franche-Comté, sur C-160 Transall, unité dont il prendra la tête 1991, après avoir fait partie des premiers équipages à être transformés sur C-130 Hercules au cours des années 1980.

Après avoir occupé des postes en état-major et rejoint, en 1995, le Royal Air Force Staff College de Bracknell, il est affecté au cabinet du ministre de la défense comme adjoint au chef de la cellule “Relations extérieures – Monde” avant de prendre les fonctions de chef d’état-major du Groupe aérien européen à High Wycombe, au Royaume-Uni, ce qui lui a permis de diriger les travaux qui aboutiront à la cellule de coordination du transport européen à Eidhoven.

Cet ancien commandant de la base aérienne 105 d’Evreux et auditeur de 58e promotion de de l’Institut des hautes études de défense nationale et de la 55e promotion du Centre des hautes études militaires, a été nommé adjoint Air auprès du chef du cabinet militaire du Premier ministre en septembre 2006. Deux ans plus tard, il rejoint, en qualité de directeur de l’enseignement, le Collège interarmées de défense (CID), qui (re)deviendra, en janvier 2011 et sous sa tutelle, l’Ecole de Guerre.

“L’armée de l’Air m’a toujours donné la chance d’occuper des postes passionnants” a confié, à Air Actualités, en 2011, le général Valentin, qui compte 5.200 heures de vol, dont 520 en territoire hostile.